americanmonuments

24 février 2010

The White House

WhiteHouseSouthFacade


La Maison Blanche (White House anglais) est la résidence officielle et le bureau du président des États-Unis. Elle se situe au 1600, Pennsylvania avenue NW à Washington, D.C. Ce bâtiment, construit entre 1792 et 1800 en grès d’Aquia Creek, peint en blanc s'inspire du style géorgien. Il est le lieu de résidence, de travail et de réception de tous les présidents américains depuis John Adams, second président des États-Unis, qui y rentra en 1800.

L'expression « Maison Blanche » est souvent employée pour désigner, par métonymie, l'administration du président. Elle est le symbole du pouvoir exécutif et de la puissance politique américaine. Son actuel résident est Barack Obama, 44e président des États-Unis.

En 1814, lors de la guerre anglo-américaine de 1812, la demeure fut brûlée par l'armée britannique durant l'incendie de Washington, détruisant l'intérieur et noircissant les murs extérieurs. La reconstruction débuta presque aussitôt et le président James Monroe emménagea dans la maison partiellement reconstruite en octobre 1817. La construction se poursuivit avec l'ajout d'un portique Sud en 1824 et d'un portique Nord en 1829. À l'étroit avec sa nombreuse famille et son personnel dans la résidence exécutive (Executive Residence), le président Theodore Roosevelt fit construire une aile Ouest (West Wing) en 1901 et y installe ses bureaux. C'est sous sa présidence que le nom de Maison Blanche devient le nom officiel de la résidence présidentielle. En 1909, le président William Howard Taft agrandit l'aile Ouest et créait le premier bureau ovale. En 1934, Franklin D. Roosevelt la fait reconstruire, changeant la position du bureau ovale pour sa position actuelle.

Les combles du 3e étage de la résidence exécutive (qui désigne désormais le corps principal de la Maison Blanche) sont transformés en pièces à vivre en 1927. Une aile Est est construite pour servir d'espace d'accueil lors des réceptions ; les deux ailes sont reliés au bâtiment central par les colonnades datant de Jefferson. L'aile Est est elle réaménagée en 1946 avec de nouveaux espaces pour des bureaux. En 1948, sous la présidence d'Harry S. Truman, il se révèle que les murs et les poutres en bois porteurs de la résidence exécutive risquent de céder. L'intérieur de la résidence est alors entièrement démantelée avec la construction d'une nouvelle structure en poutres d'acier puis les étages reconstruits selon leur ancienne disposition avec quelques aménagements modernes comme un ascenseur. La résidence exécutive comprend alors 6 niveaux, les 3 étages historiques : Ground Floor (un rez-de-jardin côté sud mais en sous-sol côté nord), le State Floor (étage d'État) et le Second Floor (étage de résidence de la famille présidentielle), un troisième étage aménagé sous le toit, le Third Floor (un étage de détente familiale) et deux niveaux de sous-sols rajoutés servant pour abriter des locaux techniques et du stockage. Truman rajoutera également un balcon au Second Floor sur le portique Sud, le Truman Balcony (balcon Truman).

Exception faite de la modernisation des installations et de la construction de quelques aménagements de sécurité ou de loisir (piscine, green de golf, jardins, etc…), l'aspect de la Maison Blanche n'évoluera pratiquement plus. Son emprise au sol s'est agrandie avec le temps avec l'adjonction d'espace de jardins au sud autrefois public. Aujourd'hui le complexe de la Maison Blanche comprend la résidence exécutive (dans laquelle la famille présidentielle réside et où se tiennent un certain nombre de réceptions officielles et quelques réunions), l'aile Ouest (où se trouvent les bureaux de l'administration présidentielle dont le bureau ovale, la Cabinet Room et la Roosevelt Room) et l'aile Est (où se trouve le bureau de la First Lady et le secrétariat social de la Maison Blanche), ainsi que leOld Executive Office Building, grand bâtiment situé juste en face de l'aile Ouest et qui abrite des bureaux de l'administration présidentielle et le bureau du vice-président des États-Unis. Le complexe inclut également un jardin au nord donnant sur Pennsylvania Avenue et un parc au sud dont la pelouse Sud, sur laquelle se pose l'hélicoptère présidentiel Marine One.

La Maison Blanche et ses jardins font partie d'un plus grand ensemble, le parc du Président (President's Park) qui comprend aussi le parc Lafayette au nord, de l'autre coté de Pennsylvania Avenue, et l'Ellipse au sud (les deux ouverts au public) et géré par le National Park Service.

 

Posté par americanmonument à 15:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Golden Gate

GG_ftpoint_bridge_2

Le Golden Gate Bridge (littéralement le « pont de la porte d'or ») est un pont suspendu de Californie qui traverse le Golden Gatedétroit qui correspond à la jonction entre la baie de San Francisco et l’océan Pacifique. Il relie ainsi la ville de San Francisco, située à la pointe nord de la péninsule de San Francisco à la ville de Sausalito, située à la pointe sud de la péninsule du Comté de Marin. Financée par la Work Projects Administration (WPA), sa construction, qui s’est heurtée à de nombreuses difficultés, a débuté en 1933 et s’est étalée sur une durée de quatre ans, pour s’achever en1937. Le Golden Gate Bridge a été jusqu’en 1964 le pont suspendu le plus long du monde, et constitue aujourd’hui le monument le plus célèbre de San Francisco. Il est en outre aisément reconnaissable de par sa couleur « orange international » et par l’architecture de ses deux tours. Selon un classement de l’American Society of Civil Engineers, cet ouvrage d'art fait partie des sept merveilles du monde moderne.

Posté par americanmonument à 15:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Empire State Building

Empire_State_Building_by_David_Shankbone_1

L’Empire State Building est un gratte-ciel de style Art déco situé sur l’île de Manhattan, à New York. Il est situé dans le quartier de Midtown au 350 de la 5e Avenue, entre les 33e et 34e rues. Inauguré le 1er mai 1931, il mesure 381 mètres (443,2 avec l’antenne) et compte 102 étages. Il est actuellement le plus grand immeuble de la ville de New York (position qu’il a retrouvé suite à l'attentat terroriste du 11 septembre 2001 qui a causé la destruction des tours jumelles du World Trade Center) et le troisième du continent américain derrière deux tours de Chicago, la Willis Tower et la Trump Tower. L'Empire State Building a été pendant des décennies le plus haut immeuble du monde. Il tire son nom du surnom de l’État de New YorkThe Empire State. Ce même « surnom » apparaît en outre sur lesplaques d'immatriculation automobile.

L'Empire State Building est un immeuble caractéristique de la skyline new yorkaise, et compte parmi les symboles les plus célèbres de New York, au même titre que la Tour Eiffel à Paris. Au 86e étage, un observatoire ouvert au public offre une vue panoramique impressionnante sur New York. Le sommet de l’édifice est éclairé en fonction des différents événements du calendrier, de la fête nationale américaine au marathon de New York.

La mise en scène la plus célèbre de l’immeuble est certainement le film King Kong de 1933 dans lequel le gorille géant l’escalade pour échapper à ses poursuivants, des avions. Cependant, l’Empire State Building est présent dans de très nombreux films et séries télévisées se déroulant à New York, telles que Friends et Sex and the City, où il apparaît dans les scènes de transition.

 

Posté par americanmonument à 15:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Hollywood

 

L'image qui caractérise le plus le quartier est une colline située à l'ouest de Los Angeles, le Mont Lee, affublée de gigantesques lettres formant le nom de HOLLYWOOD. Il s'agissait à l'origine d'un panneau publicitaire, érigé en 1923 par des promoteurs immobiliers. Le panneau original, « HOLLYWOODLAND », qui était laissé à l'abandon, a été restauré en 1949 par la Chambre de Commerce d'Hollywood et a perdu à cette occasion ses quatre dernières lettres.

  • Une tradition romantique et suicidaire poussa quelques artistes, qui se perçoivent comme maudits par le « complexe médiatique broyeur de carrières », à se jeter du haut du Hollywood Sign, face à la cité des anges.Coordonnées :  34 08′02″N 118°19′14″O (au NO de Los Angeles, Griffith Park, prendre Mulholland Drive)
  • Altitude : 477 mètresHollywood

 

Posté par americanmonument à 14:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mont Rushmore

800px_Mount_Rushmore_National_Memorial

Le mémorial national du Mont Rushmore (en anglais Mount Rushmore National Memorial), situé près de la ville de Rapid City dans l'État du Dakota du Sud aux États-Unis, est une sculpture monumentale en granite localisée à l’intérieur du mémorial présidentiel des États-Unis qui retrace 150 ans de l'histoire du pays. Les sculptures, hautes de 18 mètres, représentent quatre des présidents les plus marquants de l'histoire américaine. Il s'agit de gauche à droite de George Washington (1732-1799), de Thomas Jefferson (1743-1826), de Theodore Roosevelt (1858-1919) et d'Abraham Lincoln(1809-1865)1. Le mémorial couvre une surface de 5,17 km²2 et se situe à 1 745 mètres d'altitude3. Il est géré par le National Park Service qui dépend du Département de l'Intérieur des États-Unis et attire plus de deux millions de visiteurs chaque année4.


 

Posté par americanmonument à 14:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 janvier 2010

Statue of Liberty

La tête de la statue sera présentée à l'Exposition Universelle 1878 qui se tiendra à Paris. Bartholdi terminera le Lion de Belfort en 1880, puis se consacrera exclusivement à la Statue de la Liberté. Gustave Eiffel participera au projet et construira la charpente métallique. Une réplique de quelques mètres sera installée à la pointe de l'île des Cygnes à Paris, face au pont de Grenelle. 

La Statue de la Liberté, achevée en 1884, représente une femme drapée dans une toge et brandissant une torche de la main droite. Sur les tablettes qu'elle tient de la main gauche, on peut lire en ch
iffres romains "4 juillet 1776", jour de l'Indépendance américaine. A ses pieds, se trouvent les chaînes brisées de l'esclavage. 

La statue originale sera remise aux Etats-Unis officiellement 4 juillet 1884 à Paris, puis désassemblée en 350 pièces détachées pour être chargée à bord de la frégate "Isère". Inaugurée par le Président Groover Cleveland le 28 octobre 1886, elle sera déclarée monument historique le 15 octobre 1924. Le coût total de la construction du monument s'élevera à 800000 dollars. 

Frédéric Auguste Bartholdi décédera le 5 octobre 1904 à Paris. L'Alsace et la Lorraine redeviendront françaises en 1918. 

Voici quelques informations sur les dimensions et les proportions de la Statue : 

Hau
teur de la base jusqu'à la torche : 46.50m
Hauteur du piédestal à
 la torche : 92.99m

Hauteur du talon à la tête : 33.86m
Longueur de 
la main : 5m

Longueur de l'index : 2.44m
Distance du menton au crâne : 5.26m
Epaisseur de la tête : 3.05m
Distance entre les deux yeux : 0.76m
Longueur du bras droit : 12.80m
Epaisseur du bras droit : 3.66m
Longueur des tablettes : 7.19m
Largeur des tablettes : 4.14m
Epaisseur des tablettes : 0.61m
Longueur du nez : 1.48m 

 


statue_de_la_liberte_resize

 

Posté par americanmonument à 16:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]